Passer au contenu
Commandez vos cadeaux Ooni avant le 16 décembre
Commandez vos cadeaux Ooni avant le 16 décembre
0 0
jours
0 0
hrs
0 0
mins
0 0
secs
Livraison gratuite à partir de 35 €*

pour toutes les commandes éligibles

Pizzas d'exception

ou remboursé dans les 60 jours

Payer en 3 versements

Achetez maintenant, payez plus tard avec Klarna.

Ramadan : voici le pain pide turc, pièce maîtresse des festivités

Ramadan : voici le pain pide turc, pièce maîtresse des festivités

Le pain pide (“Ramazan Pidesi”) est un pain turc au levain traditionnellement consommé pendant les repas du soir du Ramadan, lorsque les musulmans du monde entier jeûnent strictement du lever au coucher du soleil. Ce pain très apprécié est léger, moelleux et recouvert de graines de sésame et de nigelle. 

Le pizzaiolo turc Serhan Ayhan, du popup Next Level Pizza d'Astoria, dans le Queens, a créé une version de ce pain à cuire dans un four Ooni, ou dans un four domestique. Glaçé à l'œuf et au yaourt, et agrémenté d'un motif croisé, ce pain mérite tout à fait d'être la pièce maîtresse de votre iftar (le repas du soir qui met fin au jeûne).  

Une petite leçon d’histoire
Si vous n'êtes pas familier avec ce pain traditionnel turc, voici donc une petite leçon d'histoire. On ne sait pas exactement quand le premier pidesi, ou pide, a été confectionné. 

Selon Serhan, les livres d'histoire indiquent qu'au début des années 1500, le sultan de l’Empire Ottoman a émis un décret pour réglementer le poids du pide. Certaines personnes faisaient la queue dans les boulangeries - même si elles devaient rompre leur jeûne tard - pour mettre la main sur ce pain. Ces amateurs de pide apportaient des graines et des œufs frais aux boulangers pour les voir disposer les garnitures sous leurs yeux, raconte Serhan. 

En Turquie, un pays qui est l'un des plus grands consommateurs de pain au monde, il s'agit d'un moment sacré… pendant un mois sacré. 

Les caractéristiques essentielles du pain demeurent 
Alors que certaines versions de cette recette comprennent du lait, du sucre et de l'huile, Serhan opte pour une pâte plus simple qui n'utilise que de l'eau, de la farine, de la levure et du sel. 

Et les caractéristiques essentielles du pain demeurent : une forme ronde et plate, décorée d'un motif et saupoudrée de graines de nigelle - une graine noire aromatique que l'on trouve au Moyen-Orient - et/ou de graines de sésame. 

Réalisez le “Ramazan pidesi” de Serhan Ayhan à l'aide de la recette suivante

Article précédent Faire une pizza d’exception : comment bien utiliser une balance numérique
Article suivant Pour une pizza “verte” et écologique, toute les astuces anti-gaspillage d’une pizzeria de San Francisco

Abonnez-vous à la newsletter

Nous vous enverrons des recettes appétissantes et des offres exclusives

Ajouté à ton panier :

Titre du produit

  • (-)
Sous-total du panier